Les pieds de nos enfants : Conseils d'un podiatre

En tant que podiatre, les parents d’enfants en jeune âge posent des questions récurrentes sur la santé des pieds de leurs petits. Dans ce texte, je répondrai aux questions les plus fréquentes qui me sont posées par des parents d’enfant en jeune âge.

À quel âge mon enfant devrait-il commencer à marcher?

Le début de la marche de façon indépendante chez l’enfant arrive normalement entre 10 et 18 mois. Après 18 mois, si l’enfant ne marche toujours pas, il est conseillé de consulter son pédiatre pour une évaluation de la fonction neurologique.

Un enfant qui trébuche au début de l’apprentissage est tout à fait normal. Par contre, après quelques mois de marche, si votre enfant continue de trébucher de manière récurrente, il est conseillé de consulter un podiatre pour l’évaluation de la démarche de l’enfant.

« Quels souliers mon enfant devrait-il porter? Des souliers flexibles, rigides ou qui montent haut à la cheville? À partir de quelle âge? »

Si l’on recule de plusieurs années, la pensée populaire voulait qu’on doive chausser les enfants avec des bottines rigides qui montent jusqu’à la cheville. Est-ce encore ce que les professionnels de la santé conseillent?

Il n’y a pas d’âge précis pour le début du port de chaussures chez l’enfant. Tout dépend de son développement. Il est conseillé de laisser l’enfant pieds nus dans la mesure du possible tant et aussi longtemps qu’il ne marche pas ou n’est pas en apprentissage. À ce stade, les chaussures servent uniquement à le protéger des conditions externes (température, terrain endommagé, surface sale, etc.)
Suite au début de la marche, il est maintenant plus approprié de chausser votre enfant. En effet, il est conseillé de chausser votre enfant lorsqu’il marche à l’extérieur de la maison ou sur des surfaces comportant certains risques (roches, trous, etc.) Il est aussi primordial de laisser des périodes de marche sans chaussure pour son bon développement, idéalement sur des surfaces auxquelles vous avez confiance telles qu’à l’intérieur de la maison, dans la cour, etc.

Les critères d’une bonne chaussure pour enfant ne sont pas les mêmes que pour les adultes. Il est conseillé de chausser vos enfants avec des chaussures souples, respectant la morphologie du pied et fabriquées avec une semelle antidérapante. Pour évaluer la souplesse de la chaussure, il suffit de la prendre dans ses mains et d’être en mesure de la plier facilement. L’enfant doit être confortable dans les chaussures. Un enfant qui cherche à toujours enlever ses souliers est indicateur d’inconfort. Pour ce faire, des chaussures légères qui s’adaptent au pied de l’enfant sont idéales. Si votre enfant a des douleurs, un affaissement extrême des pieds ou qu’il trébuche à répétitions, il est recommandé de consulter un podiatre pour obtenir des conseils de chaussures adaptées à la condition de l’enfant.

Je crois que mon enfant a les pieds plats. Est-ce le cas?

Est-ce un problème ou un handicap d’avoir les pieds plats en jeune âge?
La réponse est non!

Il est effectivement normal pour un enfant d’avoir les pieds complètement plats jusqu’à l’âge de 3 ans dû à la quantité de gras sous-cutanés et la morphologie des pieds. À cet âge, l’arche commence graduellement à se former. Selon les études, la majeure partie du développement de l’arche de fait avant l’âge de 6 ans et se termine généralement vers l’âge de 10 ans.

Si votre enfant a les pieds plats et qu’il est fonctionnel, aucune inquiétude à y avoir. Par contre, si votre enfant trébuche à répétitions, qu’il se plaint de douleurs aux jambes ou qu’il veut constamment se faire prendre, il est conseillé de consulter un podiatre pour procéder à une évaluation biomécanique.

Pier-Luc Isabelle, podiatre