prêt hypothécaire

Bien que le mois de janvier ne soit pas le plus propice à l’achat d’une demeure, et encore moins à la construction d’une maison neuve, nombreux sont ceux qui commence tranquillement le magasinage pour être prêt à passer à l’action quand viendra enfin le printemps. D’un point de vue familial, il ne fait aucun doute que l’achat d’une demeure convenable est un investissement brillant dans la grande majorité des cas. Mais est-ce toujours la meilleure solution d’un point de vue strictement financier? Voyons voir…

De quoi avez-vous vraiment besoin?

Il est important de définir vos besoins tôt dans le processus. Par exemple, si vous êtes un père ou une mère monoparentale, il se peut qu’un condo puisse être l’option idéale. Si par contre vous pensez avoir d’autres enfants prochainement, il est nécessaire de voir à long terme et de planifier l’achat d’une maison plus grande. De plus, êtes-vous prêt à vivre dans un jumelé ou est-ce hors de question? Souhaitez-vous vivre à la campagne ou en ville? Est-ce que la grandeur du terrain et la tranquillité du quartier sont des facteurs importants dans votre prise de décision? Tant de questions importantes à poser et qui nécessitent des réponses.

Une question de budget avant tout

Pour une dépense aussi importante que l’achat d’une maison (il s’agit pour plusieurs de l’investissement d’une vie), il est primordial d’être bien préparé et d’éviter autant que possible l’improvisation. Si vous faites régulièrement affaire avec un conseiller financier, commencez par lui parler de votre projet bien à l’avance. Vous pourrez ainsi dresser avec lui votre portrait financier et déterminer grosso modo le budget dont vous disposez pour l’achat de votre future maison. Vous aurez vite fait de constater que les dépenses reliées à l’achat d’une demeure vont beaucoup plus loin que le prix de la maison…

Vous serez peut-être appelé à faire calculer votre capacité d’emprunt par une institution financière tôt dans le processus d’achat. Ne vous fiez pas aux chiffres que vous y obtiendrez. Même si vous avez une capacité d’emprunt de 300 000$, cela ne veut pas dire que vous serez en mesure de rembourser les paiements reliés à un prêt de cette envergure.

Un prêt hypothécaire, ça se magasine!

Nombreux sont ceux qui ne pensent pas à magasiner leur hypothèque. Ce n’est pas parce que vous faites affaire avec la même institution financière depuis votre enfance que vous ne devez pas aller voir ailleurs. Au contraire, vous serez surpris de voir que dans le monde hypothécaire, les gros joueurs n’ont pas toujours les meilleurs taux. Faire affaire avec un courtier hypothécaire indépendant, ou travaillant pour une plus petite entreprise peut être très payant en fin de compte. Bref, ne vous limitez pas systématiquement à quelques options et faites le tour. Vous ne serez pas déçu!

Même son de cloche pour l’assurance habitation

Si l’hypothèque se magasine, il en va de même pour l’assurance habitation. La compagnie qui s’occupe de votre assurance automobile n’est pas nécessairement celle qui a les meilleurs tarifs en habitation. Vous devrez encore une fois faire plusieurs demandes de soumissions pour pouvoir espérer dénicher l’aubaine sur le lot. Sur le long terme, et dépendamment de la valeur de votre maison et de vos biens, vous pourrez ainsi économiser plusieurs centaines de dollars. Le jeu en vaut donc la chandelle!

Soyez prêt à négocier!

Avec la montée en popularité des services comme DuProprio, les négociations nez à nez avec le propriétaire sont de plus en plus courantes. N’ayez pas peur de vous y mouiller. Quand on sait qu’une bonne négociation ferme peut vous faire sauver des milliers de dollars, il serait dommage que la gêne vous prive de cet argent… Même chose pour le prêt hypothécaire. Les courtiers et autres caisses et banques n’offrent presque jamais leurs meilleurs taux d’emblée. Et pour une période de 5 ans, même une diminution de 0.25% représente un montant d’argent considérable.

Au final, abordez le processus d’achat d’une demeure familiale bien préparé et ne précipitez pas vos décisions. Respectez votre budget et n’oubliez surtout pas de conserver un coussin financier pour les imprévus. Et comme le remboursement d’un prêt hypothécaire se fait sur une très longue période, ayez une vision à long terme. Vous vous sauverez ainsi de beaucoup de stress potentiel qui pourrait non seulement être nuisible pour votre santé personnelle, mais qui pourrait également nuire à l’harmonie familiale.

Informations et références sur les prêts hypothécaires : Mick Déry Courtier Hypothécaire